Gérard Pasquier mis en redressement judiciaire

Le tribunal de commerce de Paris a prononcé jeudi le redressement judiciaire de la société de prêt-à-porter féminin Gérard Pasquier International, et lui a accordé une période d'observation de six mois. Déclaré en cessation de paiement à la fin décembre, le groupe, présidé par Hervé Descottes depuis le printemps 1994, va donc pouvoir élaborer un plan de relance dont la pièce maîtresse sera vraisemblablement la refonte de son système de distribution. Reposant pour l'essentiel sur les détaillants multimarques - auxquels franchisés et succursalistes ont taillé des croupières au cours de ces cinq dernières années -, Gérard Pasquier doit notamment trouver des appuis financiers pour développer son réseau de boutiques. La reprise de la cotation du titre (suspendu depuis la fin novembre) devrait reprendre demain.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.