Lancement de la privatisation de la Sonasid

L'offre publique de vente de 35 % de la Sonasid, Société Nationale de Sidérurgie, sur les 97 % que détient l'Etat marocain, a été un succès. Les 1,36 million d'actions proposées ont trouvé facilement preneur. A raison de 181 francs l'action, ce sont les premiers 250 millions de francs qui sont rentrés dans les caisses de l'Etat marocain, qui attend cette année 3 milliards de francs des privatisations. Le ministère de la Privatisation, devrait maintenant procéder à la constitution d'un noyau dur avant de céder le reste de sa participation au cours d'une deuxième OPV. En attendant, la Sonasid, qui produit à Nador, dans le nord du Maroc, des fers à béton pour le BTP, devra consolider ses parts de marché héritées du temps où elle jouissait d'un monopole absolu. La concurrence apparue en 1991, au moment de la libéralisation du secteur, lui a déjà pris 26 % du marché et s'est dotée d'une capacité de production de 140.000 tonnes, qui s'ajoutent aux 456.000 tonnes de la Sonasid. SAMUEL VALLÉE, À CASABLANCA

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.