Iran Khodro rembourse ses arriérés

La société automobile Iran Khodro « vient de s'acquitter de tous ses arriérés envers Peugeot », a annoncé l'ambassade d'Iran à Paris. Peugeot confirme. Montant de l'arriéré, dû d'ailleurs à la Coface et non pas à Peugeot : 120 millions de dollars. Les livraisons de pièces par Peugeot à Iran Khodro pour le montage de la 405, en fonction de l'accord de décembre 1988, ont été interrompues il y a plus d'un an. Plus de 8.000 modèles de 405 ont été assemblés l'an passé en Iran, grâce aux stocks de composants. Iran Khodro fabrique par ailleurs la Paykan, issue d'une Hillman Hunter de 1966. Développé jadis par Chrysler Grande-Bretagne, racheté par PSA en 1978, ce véhicule utilisait aussi, jusqu'en 1994, des composants livrés par le constructeur français. « On a bon espoir de reprendre prochainement un courant d'affaires avec l'Iran », souligne Bruno Grundeler, directeur de la région Asie chez Peugeot.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.