Quinze licenciements sont annoncés à la Soprorga.

Cette usine d'équarrissage de Dun-le-Palestel (Creuse) est l'objet, depuis la pollution d'une rivière en juillet dernier, d'une polémique. Les travaux de mise aux normes réclamés par la population ne semblent toutefois pas être à l'origine des licenciements. Des fonds publics étaient en effet disponibles pour moderniser les installations. D'autre part, le groupe financier allemand Rethman, qui détient la Soprorga et la Saria (Société anonyme de récupération industrielle agricole), réaliserait en fait un vaste plan de restructuration. Cent trente emplois seraient concernés sur les trente et un sites disséminés en France.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.