Les syndicats contestent la fusion Arte-La Cinquième

1 mn

Trois syndicats de l'audiovisuel et de l'Education nationale, la CFDT Radio-Télé, la Fédération de l'éducation nationale (FEN) et la Fédération syndicale unitaire (FSU), ont vivement protesté vendredi contre l'éventualité d'une fusion entre la chaîne éducative La Cinquième et la chaîne culturelle Arte. Selon la CFDT Radio Télé, le gouvernement pourrait décider de cette fusion le 11 juillet à l'occasion d'une réunion interministérielle consacrée à ce sujet, mais aussi au dossier de l'audiovisuel extérieur. « Officiellement motivée » par une « volonté d'économies », explique le syndicat, cette « décision est dangereuse » et « incohérente » pour des raisons « éditoriales », « programmatiques » et « d'auditoire ». La CFDT-Radio Télé « s'élève » contre une fusion qui aura pour effet « de réduire la qualité des programmes, les investissements dans la production, et de remettre en cause l'apport de la France au fonctionnement d'Arte ». Pour sa part, la FEN estime que « plutôt que de conforter les missions de La Cinquième, on cherche à la détruire au motif stupéfiant que des économies doivent être faites sur le cinquième réseau ». Quant à la FSU, scission de la FEN, elle affirme dans un communiqué qu'elle « ne saurait accepter une casse de La Cinquième ».

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.