« Figaro » : le licenciement de Jean Bothorel fait des vagues

Une procédure de licenciement pour « faute grave » vient d'être enclenchée par la direction du Figaro à l'encontre de Jean Bothorel, membre du comité éditorial et conseiller à la direction. Dans son livre le Bal des vautours, paru peu après la disparition de Robert Hersant, Jean Bothorel s'en était pris à plusieurs barons du Figaro. Cette mesure de licenciement, sans indemnités, a provoqué une vive protestation du syndicat général des journalistes FO et de la section du quotidien qui invoquent, pour la défense du journaliste, « le droit à la liberté d'opinion et d'expression ». Le SGJ FO s'est déclaré « solidaire des démarches sociales et juridiques » que pourra intenter le journaliste à l'encontre de la direction du journal. Jean Bothorel pourrait ainsi demander l'avis de la commission arbitrale professionnelle sur la mesure de licenciement qui le frappe.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.