« Le Nouvel Eco » intéresse des candidats de dernière minute

2 mn

Hier midi, le délai imparti au « Nouvel Economiste » pour attirer un hypothétique « chevalier blanc » (« la Tribune » du 5 juillet) a expiré sans que l'administrateur judiciaire ait enregistré la moindre candidature. L'hypothèse d'un plan de continuation monté par Hachette en partenariat avec « le Monde » est restée lettre morte, tout comme les candidatures éventuelles de Claude Perdriel (« le Nouvel Observateur »), Desfossés International (« la Tribune ») ou CEP Communication (« l'Expansion »). En droit, Me Didier Ségard pouvait donc prononcer la mise en liquidation judiciaire de l'hebdomadaire qui avait été contraint de déposer son bilan le 10 avril. Magnanime, il a, au contraire, obtenu du tribunal de commerce de Nanterre un délai de grâce de quinze jours, afin de donner au « Nouvel Economiste » une nouvelle chance de continuation ou de reprise : les candidats éventuels ont, cette fois, jusqu'au 22 juillet pour concrétiser leur intérêt pour le titre. Mais Me Ségard avait quelques raisons de se donner un peu de temps. Il a en effet été contacté en dernière minute par au moins deux repreneurs potentiels. Guy Singer, PDG du groupe SID Editions, l'a ainsi informé de son intention d'étudier un plan de reprise « réaliste », autrement dit socialement douloureux. Peu connu du grand public, ce groupe, qui édite des lettres d'information pour les PME, avait déjà repris le mensuel « Défis » il y a deux ans. Robert Lafont, le patron du mensuel « Entreprendre », a également manifesté son intérêt pour l'hebdomadaire. Ce dernier s'était déjà signalé en s'associant un temps avec Nicolas Miguet pour le rachat du « Quotidien de Paris ». Informés de ces derniers développements, les quatre-vingt- dix salariés du « Nouvel Economiste » restent très prudents sur ces candidatures encore à confirmer et peu à même de garantir la continuité éditoriale du titre. J.-C. F.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.