Mack compte s'implanter au Brésil et au Mexique

 |   |  153  mots
Mack, filiale américaine de Renault VI, compte s'implanter industriellement au Brésil et au Mexique, en coopération avec sa maison mère, pour produire des camions des deux marques. Les décisions devraient être prises très prochainement. Un partenariat avec d'autres constructeurs est envisagé. « On commencera modestement, mais avec des volumes plus importants qu'en Australie », explique Pierre Jocou, PDG de Mack Trucks. La firme a produit 750 camions en Australie l'an dernier. Elle occupait 12 % du gâteau américain des plus de 15 tonnes en 1995. Sa production s'est montée à 27.637 unités. Le constructeur cherche à s'ouvrir de nouveaux marchés en Amérique Latine - il a déjà assemblé 500 poids lourds en 1995 au Venezuela - pour contrebalancer les bas de cycles aux Etats-Unis. Le marché américain des plus de 15 tonnes devrait baisser de 202.000 immatriculations en 1995 à 138.000 cette année. Le carnet de commandes de Mack a reculé de 40 % en un an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :