Les lignes intérieures s'ouvrent à la concurrence nationale

1 mn

La deuxième phase de la déréglementation du ciel français s'est ouverte hier. Il s'agit de la dernière ligne droite avant l'ouverture totale à la concurrence du transport aérien, prévue en Europe le 1er avril 1997, l'aboutissement d'un processus de libéralisation engagé en 1987. Depuis le 1er janvier, tout transporteur aérien français peut exploiter des lignes secondaires entre Paris et la province et entre les régions. Air Liberté et Euralair ont déjà conclu un accord dans ce sens début décembre. Air Liberté s'est approprié les lignes d'Euralair vers Toulouse et Madrid en échange d'une participation du second dans son capital. Les appareils d'Euralair devraient permettre à la compagnie de Lotfi Belhassine d'ou- vrir des lignes transversales en France. Les petites compagnies aériennes françaises abordent toutefois cette étape qu'elles appelaient de tous leurs voeux dans un état financier et commercial difficile. Nombreuses d'entre elles affichent des comptes déficitaires.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.