L'allemand Bayer sort du rouge

1 mn

Après une perte historique de 1,36 milliard d'euros en 2003, Bayer a renoué avec les bénéfices l'an dernier. Le groupe allemand de chimie et pharmacie a ainsi dégagé en 2004 un bénéfice net de 603 millions d'euros tandis que son profit d'exploitation (avant exceptionnels) a bondi de 53 % à 2,24 milliards d'euros, à la faveur d'un environnement plus favorable pour la chimie et de son programme de réduction de coûts.Déçus par le dividende. Dans le même temps, le chiffre d'affaires de Bayer a progressé de 4,2 % à 29,75 milliards d'euros. "Nous avons dépassé nos objectifs de chiffre d'affaires et de bénéfice et sommes parvenus à réaligner la compagnie", a déclaré le président du directoire, Werner Wenning.Globalement, ces chiffres sont en ligne avec les anticipations des analystes, néanmoins déçus par le dividende de seulement 0,55 euro par action (0,50 euro en 2003). Pour mémoire, Bayer n'avait pas augmenté la rémunération de ses actionnaires depuis 2001, année du retrait de son anticholestérol Baycol-Lipobay.La communauté financière prédit un bon exercice 2005 pour l'entreprise de Leverkusen, qui a repris l'activité automédication du suisse Roche l'été dernier et qui s'est récemment séparée de ses activités chimiques les moins rentables (chimie de base et une partie des polymères) au sein de Lanxess.Sans oublier que le groupe allemand doit finaliser dans le courant du premier semestre la cession de son activité plasma sanguins à un fonds d'investissement américain. L'état-major de Bayer ne s'est pas encore livré à quelque pronostic que ce soit pour l'exercice en cours. Pour avoir les résultats détaillés de l'entreprise et des perspectives, il faudra attendre jusqu'au 15 mars.P. Mo.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.