Clarins veut s'imposer dans le parfum

cite>Clarins ne veut plus être considéré uniquement comme le leader européen des soins à base de plantes. Fort de sa "pépite" baptisée Angel - le parfum de Thierry Mugler, toujours numéro un des ventes de parfums en France treize ans après son lancement -, le groupe veut s'imposer dans le parfum. "Les fragrances réalisant plus de 50 % des ventes mondiales de cosmétiques de haut de gamme, il nous semble important de rééquilibrer notre portefeuille sur cette activité", expliquait Christian Courtin-Clarins, le président du directoire de Clarins lors de la publication du chiffre d'affaires 2005. Les ventes de parfums du groupe qui possède aussi Azzaro ne représentent "que" 28,7 % du chiffre d'affaires total (998,2 millions d'euros en 2005). Toutefois, Clarins a déjà travaillé sur ce "rattrapage". En mai 2005, le premier jus sous marque Clarins (Par Amour et Par Amour toujours) a vu le jour. Et un nouveau parfum féminin, baptisé Alien, a été lancé chez Mugler en septembre.Réorganisation des sites. En outre, le groupe réorganise ses sites industriels. L'ensemble des productions "alcooliques" a été transféré sur le site de Strasbourg. Entre 2005 et 2006, 4,3 millions d'euros seront investis sur ce site. "Au total, 15 millions d'euros ont été injectés sur ce site, totalement rénové depuis 2000", souligne Gérard Delcour, le président des parfums Azzaro. De plus, Clarins doit affronter des géants mondiaux. Si Angel est numéro trois des ventes mondiales derrière N° 5 de Chanel et J'Adore de Dior, la marque Thierry Mugler n'atteint que la 21e place du classement des fabricants. Pour devenir un des "grands", des acquisitions ne sont pas exclues, "mais les beaux noms à vendre se font rares", constate Gérard Delcour.Anne-Laure Robert, à Strasbourg

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.