Nactis flaire la piste de l'international

 |  | 494 mots
Lecture 2 min.
D'agréables notes olfactivescaressent le nez du visiteur qui pénètre dans les locaux du groupe Nactis à Bondoufle dans l'Essonne) et l'invitent à pousser plus avant sa découverte de l'entreprise. Née du rapprochement récent de plusieurs PME, Nactis est spécialisée dans la conception, la production et la commercialisation d'arômes et d'ingrédients destinés à la filière agroalimentaire. À ces deux branches s'est ajoutée une troisième activité avec l'acquisition en 2006 de Synarome, qui élabore des fragrances.Implantée à Chartres, au coeur de la " Cosmetic Valley ", Synarome travaille pour les grands parfumeurs, mais aussi pour l'industrie de l'hygiène et des produits d'entretien. " Notre métier est dominé par de grands groupes internationaux qui fournissent les géants mondiaux de l'agroalimentaire, alors que nos clients sont plutôt de grosses PME ", note Hervé Lecesne , le PDG de Nactis et son principal actionnaire. L'entreprise, que son président présente comme " une référence parmi les sociétés de taille moyenne du secteur ", a réalisé 17 millions de chiffre d'affaires en 2006 et espère atteindre 21 millions d'euros en 2007." INVENTIFS ET REACTIFS" Le groupe réalise 80 % de ses ventes sur ses marchés historiques des arômes sucrés et salés (75 %) et des ingrédients nutritionnels (5 %) entrant dans la composition de boissons, confiseries, produits laitiers ou de salaisons, plats cuisinés, sauces, etc. L'entreprise s'est donné les moyens de réussir en se dotant de cinq sites industriels, dont l'un en Tunisie qui fabrique des colorants alimentaires, des caramels et des préparations aromatiques pour les producteurs tunisiens et libyens. Elle s'attache à innover en permanence face à la forte demande de saveurs nouvelles. " Le paysage des arômes alimentaires est en constant renouvellement, explique Hervé Lecesne. Notre force, c'est d'être inventifs et réactifs pour apporter à nos clients la souplesse que n'ont pas les grands de la profession. "UNE USINE AU VIETNAMNactis consacre 7 % de son chiffre d'affaires en R&D pour concevoir des produits à forte valeur ajoutée. Ses trois laboratoires emploient une vingtaine de collaborateurs, dont la moitié sont des créateurs d'arômes et de parfums. " Nous proposons régulièrement des nouveautés, mais le plus souvent ce sont les clients qui nous demandent de concevoir des produits à partir d'un cahier des charges ", détaille Hervé Lecesne.Nactis fait aujourd'hui du développement international sa priorité. " Nous souhaitons renforcer nos trois pôles par croissance interne et externe, accompagnée de partenariats, afin de participer au mouvement de concentration et de mondialisation de nos marchés ", avance le président. La société s'est fixé un objectif de 100 millions d'euros de ventes en 2012, dont 50 % hors de France, contre 25 % actuellement. Pour l'atteindre, elle étudie plusieurs projets de rachats en France, mais surtout à l'étranger, en visant en particulier les pays émergents. Sa dernière grande opération concerne une implantation au Vietnam, qui produira une gamme d'arômes destinés aux pays du Sud-Est.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :