Éric Michoux : " Avant de cibler une entreprise, je recrute celui qui la conduira "

Comment choisissez-vous les entreprises que vous reprenez, depuis votre première acquisition en 1997 (Siem, à Mâcon, spécialisée dans la maintenance de chariots élévateurs) ?Au fil des reprises, je me suis aperçu que la réelle difficulté réside dans la capacité à trouver très vite un dirigeant qui puisse mener le projet à bien. Avant de cibler une entreprise, je recrute celui qui la conduira. Chez Galilé, le futur dirigeant entrepreneur, le " padaouane " (1), rejoint l'une des entreprises du groupe oùil est formé par le dirigeant en place - un " maître entrepreneur ".Pendant dix-huit mois, tout en étant salarié, il partage son quotidien et apprend sur le terrain, de façon pragmatique, son futur métier d'entrepreneur. Pendant cette période, il est salarié pour moitié par Galilé et pour moitié par l'entreprise qui le forme. Sa formation pratique se double de cours assurés au sein de l'Edeg, l'école des dirigeants entrepreneurs Galilé. Une école sans professeurs puisque ce sont les directeurs généraux en place dans nos sociétés qui enseignent les modules (projet et stratégie, management, tableaux de bord, etc.). Pas d'experts, dont le vocabulaire peut laisser perplexe, mais des hommes du terrain qui traduisent dans leurs mots les notions, complexes, de comptabilité par exemple. Cette formation est complétée par un passage à l'IFG, dont le padaouane pourra alors pleinement profiter.Comment fidélisez-vous les directeurs généraux que vous recrutez ainsi, pour lesquels vous avez investi du temps et de l'argent ?Les padaouanes, à l'issue de leur formation, prennent la direction de l'entreprise qu'ils auront ciblée avec l'aide du maître entrepreneur. Galilé y investit 51 % du capital, l'entreprise mère (celle du maître entrepreneur) 14 %, et le padaouane et son maître entrepreneur 34 %, à titre personnel, avec l'aide d'un prêt accordé pour partie par Galilé. Les salariés chez Galilé sont donc des coentrepreneurs. Cette méthode permet à un directeur général qui serait rapidement étriqué dans sa PME de s'épanouir, parce qu'il est intéressé au capital mais aussi parce que nous lui donnons la possibilité d'aller vers d'autres projets. Le padaouane, devenu entrepreneur, peut être rapidement promu maître entrepreneur, lorsqu'il aura atteint ses objectifs. C'est un système économique pyramidal... dit aussi Tupperware.(1) Ou " padawan ". Dans la saga " Star Wars ", " padawan "est un rang d'apprenti Jedi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.