Le groupe Pourprix cède Simelectro à Olivier Naudin

Simelectro et sa filiale de maintenance STE, sociétés d'énergie, propriété depuis 2003 du groupe familial lyonnais Pourprix, viennent d'être reprises par Olivier Naudin, président de Simindustries SAS, et des associés. Ancienne filiale de Schneider Electric, Simelectro conçoit et produit sur son site de Dijon-Longvic (Côte-d'Or) des liaisons électriques haute tension pour les centrales électriques. Le site de Lyon fabrique des composants mécano-soudés en aluminium pour les équipementiers de la très haute tension. La société a réalisé un chiffre d'affaires de 16 millions d'euros en 2006, dont 80 % à l'export, et emploie 70 personnes.PRESENCE INTERNATIONALE Aux côtés d'Olivier Naudin, Gérard Pourprix reste l'actionnaire minoritaire de référence de Simelectro. L'entreprise Pourprix (52 millions de chiffre d'affaires, 200 personnes) va se recentrer sur son pôle " avitaillement " qui fabrique et commercialise des équipements aéroportuaires pour la mise à bord du kérosène. Pourprix est ainsi présent sous la marque DTA aux États-Unis, en Inde et en Chine.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.