Sogal ouvre ses portes à de nouveaux actionnaires

Nouveau départ pour Sogal, basé à La Jumellière (Maine-et-Loire). Actionnaire majoritaire depuis 1982, Robert Hassenfratz vient de passer la main de sa société, spécialiste en France de l'agencement résidentiel et tertiaire, à deux de ses cadres : le directeur commercial, Jean-François Dutour , et le directeur administratif et financier, Thierry Legeay . À l'occasion d'un LMBO primaire, les deux nouveaux associés se partagent le capital avec Robert Hassenfratz, devenu minoritaire, CIC Finance et le capital-investisseur IPO (filiale du groupe CM-CIC), qui ont également fait appel à UI Gestion, Cape et Socadif. Les nouveaux propriétaires axent leur stratégie sur trois leviers : se recentrer sur le coeur de métier du groupe, développer le pôle tertiaire et intensifier l'international.Le premier axe a débuté fin 2007 avec la cession de la Maison des Bibliothèques, une activité annexe destinée au grand public, alors que l'essentiel des productions de Sogal s'adresse aux professionnels. De fait, Sogal conçoit et fabrique des façades coulissantes pour les placards, des dressings évolutifs, des penderies et des agencements de placards sur mesure vendus via menuisiers, distributeurs professionnels et autres grandes surfaces de bricolage. Avec plus de 45 % de part de marché sur ces réseaux professionnels, Sogal revendique la place de leader national. " Le marché de l'agencement compte peu d'acteurs aussi spécialisés que nous " , convient Jean-François Dutour.UNE COUVERTURE NATIONALELe groupe exploite quatre sites de production lui assurant une couverture nationale. Portes de placard et dressings sont fabriqués à La Jumellière (290 salariés), qui approvisionne la moitié ouest de l'Hexagone avec une flotte de 60 camions, et à Bourg-lès-Valence, dans la Drôme (180 salariés), pour la moitié est. La fabrication des agencements intérieurs est située à Gérardmer (Vosges), où travaillent 78 personnes. Enfin, le pôle tertiaire de Sogal, spécialité de la filiale Erka Fouasse, acquise en 2002, est resté à Sainte-Maure-de-Touraine (Indre-et-Loire). Cette activité, dédiée à l'aménagement de bureaux (murs amovibles, cloisons extensibles, stores, etc.) connaît un nouvel essor avec un chiffre d'affaires d'environ 3 millions d'euros et une cinquantaine de salariés, en hausse de 25 % en 2007. " Notre objectif est de faire monter en puissance cette branche ", indique Jean-François Dutour.CAP SUR L'ASIE ET LA CHINEL'ensemble a totalisé un chiffre d'affaires de 85 millions d'euros en 2007 (+ 15 %) avec 630 salariés, dont une partie travaille dans les six agences commerciales régionales. Avec seulement 5 % des ventes à l'export, l'une des priorités des nouveaux actionnaires va donc consister à " consolider la présence de Sogal sur les marchés européens ". Deux responsables ont été recrutés en 2007 à cet effet. L'Asie et notamment la Chine sont abordées via un joint-venture monté dès 2001 avec un partenaire chinois (actionnaire minoritaire), qui réalise un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros dans un réseau de 300 boutiques.Sedam change de mainsLa PME morbihannaise vient d'être reprise par le groupe parisien Ixcore. Spécialisée dans la vente, l'installation et la réparation de matériel électrique et électronique de navigation, Sedam (Société Electro Diesel Auto Marine) emploie une quarantaine de personnes.En 2006, l'entreprise, baséeà Lorient, a réalisé un chiffre d'affaires de 5,4 millions d'euros. La cession est consécutive au départ en retraite de son PDG, Raymond Dussaud.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.