Imaje a fait entrer le marquage- codage dans le XXIe siècle

Être au premier rang mondial sur le marché du marquage-codage. C'était l'ambition professée par Imaje, société dont le siège est à Bourg-lès-Valence dans la Drôme. En moins d'un quart de siècle, le défi est en passe d'être atteint même si la réussite a dû passer par son adossement au groupe américain Dover , son actionnaire depuis 1995. Le groupe, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 390 millions de dollars en 2006 et rassemble 1.730 personnes dans 120 pays, veut consolider encore son image auprès de ses clients dans l'agroalimentaire, la boisson, la pharmacie, la cosmétique ou la câblerie. Au départ, l'entreprise fabriquait des imprimantes à jet d'encre continu dévié. Aujourd'hui le groupe propose une gamme multitechnologie (impression directe et d'étiquettes et de codes à barres) et des solutions dédiées (avec consommables, logiciels, services). Une offre qui s'est fortifiée au fil des acquisitions (Adhoc logiciel, Markpoint et Eurocodic)." RENTABILITE DURABLE"Puis, Imaje s'est associée à Markem, Datamax Corporation et O'Neil Printer Development Inc. au sein d'une division de Dover Corporation, leur actionnaire. Dernière phase, le rapprochement en une seule plate-forme, Product ID Group, que préside Omar Kerbage, au sein de Dover. Le dirigeant se félicite d'avoir toujours eu les moyens d'investir à long terme dans une perspective de " rentabilité durable ". Il a ainsi pu innover et renouveler toute la gamme en trois ans, rééquilibrer le portefeuille technologique et dépasser le périmètre du marquage-codage en acquérant de nouvelles sociétés. Toutes ces évolutions ont consolidé le siège historique de Bourg-lès-Valence, même au moment où Imaje se rapproche de Markem. " Le site de la Drôme ne peut qu'en attendre des investissements ", affirme Omar Kerbage.Le chef d'entreprise se félicite de n'avoir jamais dû avoir à réduire les emplois depuis neuf ans. Dans la Drôme, Imaje emploie 550 salariés, dont 41 ont été embauchés en CDI en 2006, et un nombre similaire en 2007. " Il est capital de motiver le personnel, de soutenir un effort de formation continu, de privilégier la polyvalence ", souligne Omar Kerbage. La production de valeur ajoutée chère au gestionnaire d'Imaje bénéficie également à la vingtaine des fournisseurs régionaux de la société, qui leur a acheté pour 20 millions de dollars de produits et services en 2007.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.