" Oui aux exceptions, non aux régimes spéciaux !  "

La réforme des régimes spéciaux de retraite vous semble-t-elle une bonne chose ?La non-équité empêche de faire avancer un collectif. Le terme même de régime spécial ne devrait pas exister. Il faut bien sûr tenir compte de cas particuliers comme les policiers ou les infirmières : oui aux exceptions, mais non aux régimes spéciaux. Cette réforme ne résoudra pas les problèmes de la Sécurité sociale, les enjeux ne sont pas ici économiques mais éthiques. Voilà pour le principe. Après, il y a la manière.Pensez-vous que la réforme ait été bien conduite ?Oui. Il fallait afficher un objectif ferme, non négociable, puis laisser aux entreprises concernées des marges de manoeuvre pour les modalités d'application. C'est ce qui s'est fait. Si les entreprises veulent déroger aux principes communs, il leur revient de financer ces mesures. Ce n'est pas à la collectivité de le faire.Le système de retraite par répartition vous semble-t-il viable ?Il faut le conserver car c'est un très bon principe. La retraite par capitalisation ne me paraît pas équitable, car tout le monde ne dispose pas des moyens de se constituer une retraite. La solution ne réside pas dans un changement de système mais dans l'adaptation de l'existant. Pourquoi ne pas prévoir une date de départ à la retraite qui soit en corrélation avec l'espérance de vie, métier par métier ?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.