Omnium Finance veut exporter son savoir-faire en Allemagne

 |   |  674  mots
Xavier Chausson, président d'Omnium Finance, vient d'annoncer sa première incursion hors de France. Il s'agit, aux yeux du fondateur du groupe, d'un tremplin qui conditionnera la suite de son développement européen. " Après deux ans d'études ayant conduit à travailler sur 14 pays, nous avons choisi de nous installer en Allemagne avec la ferme intention de dupliquer là-bas le modèle qui a fait notre succès en France ", explique-t-il. Autrement dit : constituer en premier lieu un réseau de conseillers, comme il en existe dans l'Hexagone (ils sont actuellement 2.400 répartis sur tout le territoire), qui distribuera ensuite ses produits.L'expertise d'Omnium Finance repose, de fait, sur la fourniture aux particuliers de solutions immobilières et financières. Plusieurs pôles cohabitent donc au sein du groupe, allant de la promotion immobilière (seul ou avec des partenaires) à l'administration de biens en passant par les produits de bancassurance. Plus de 13.000 logements ont été commercialisés depuis l'origine en 1992, principalement dans le cadre d'investissements locatifs, son métier historique. L'ensemble a représenté, lors de l'exercice 2007-2008 clos le 30 septembre, un chiffre d'affaires en hausse de 9 %, à 254 millions d'euros (290 millions sont prévus en 2008-2009), qui a permis de dégager un résultat de 24,6 millions d'euros (+ 19 %). De belles performances, incontestablement, pour ce groupe qui réinvestit chaque année les deux tiers de ses résultats.IMMOBILIER D'ENTREPRISECe qui lui permet de disposer aujourd'hui d'une trésorerie nette d'environ 100 millions d'euros. Et lui laisse toute latitude pour envisager des acquisitions. " Il est vrai que nous sommes en possibilité de les étudier. Mais nous n'achèterons une société que dans la mesure où des synergies pourront se faire avec nos propres activités ", assure Xavier Chausson, qui n'entend pas faire la course au chiffre d'affaires.Confirmant, dans le même temps, son intention " d'être présent sur tous les secteurs, qu'il s'agisse de l'immobilier locatif, du logement social ou de l'accession à la propriété ", Omnium Finance vient de se lancer dans l'immobilier d'entreprise avec, pour ambition, de commercialiser d'ici à trois ans 25.000 m2 d'espace de bureaux. Elle a aussi lancé une offre spécifique en direction des TPE et des professions libérales. Aussi, le groupe de 460 personnes (+ 15 % en 2007) envisage-t-il de recruter cette année 120 nouveaux salariés.Xavier Chausson reste assez optimiste, malgré une conjoncture incertaine. Il estime en effet que, " quel que soit l'environnement, les possibilités de différenciation existent, pour autant bien sûr, que l'on maîtrise les risques ". C'est pourquoi Omnium Finance ne conclut jamais d'opération totalement " en blanc ", mais s'assure auparavant d'avoir commercialisé une bonne partie de ses programmes immobiliers. Plus de 35.000 investisseurs lui ont fait confiance depuis sa création.Le développement durable figure aussi au rang des priorités de ce groupe basé à Toulouse qui travaille actuellement à faire passer ses réalisations aux normes NF HQE (haute qualité environnementale). Demeure cependant un obstacle de taille, son coût : l'utilisation de tels matériaux renchérit d'environ 8 % le montant de la construction globale. Mais le président fait confiance à l'innovation dans ce domaine pour rendre le tout compatible.Les quatre points forts du groupe1. Un réseau de conseillers dans toute la France. Omnium Finance dispose de 2.400 distributeurs indépendants chargés de commercialiser l'ensemble de ses produits immobiliers et financiers.2. Une excellente structure financière. Très peu endetté, le groupe, qui réinvestit chaque année les deux tiers de ses bénéfices, dispose d'un trésor de guerre d'environ 100 millions d'euros.3. Sa diversification. Omnium Finance est présent sur tous les secteurs (promotion immobilière, administration de biens, bancassurance) et continue d'élargir sa palette de prestations. Elle vient de se lancer dans l'immobilier d'entreprise et dans la vente de prestations auprès des TPE et des professions libérales.4. Une totale indépendance. Le capital se répartit entre le président (80,7 %), Serge Poujol (4,6 %), responsable du marketing stratégique et de la diversification, les salariés (4,8 %), le réseau des conseillers (5,1 %) et des investisseurs financiers (4,8 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :