Les éoliennes n'ont pas de secrets pour Ti'éole

 |   |  274  mots
Comme le couloir rhodanien constitue un bon gisement éolien, il a donc créé en décembre 2007 son entreprise à Valence, dans la Drôme, et misé sur le développement des constructions de petites éoliennes. Ponctuellement, il intervient aussi " en pompier " pour une société en Angleterre débordée par la demande.En Rhône-Alpes, Ti'éole propose des formations dans les lycées ou pour adultes et installe des éoliennes (100 W à 30 kW) raccordées au réseau ou autonomes. Il privilégie les chantiers en autoconstruction " qui permettent de faire travailler des artisans locaux, alors que les panneaux solaires sont fabriqués en Chine ou au Bangladesh ". Actuellement, Jay W Hudnall travaille en réseau comme sous-traitant avec d'autres installateurs de Montélimar, Roanne, Grenoble, auxquels il vend également du matériel. Les prochaines années, il prévoit d'embaucher quelques collaborateurs.DES PROJETS PLEIN LA TETEIngénieur en électricité formé aux États-Unis, il avait travaillé avec des étudiants sur une voiture fonctionnant à l'énergie solaire. Après une expérience comme développeur Internet, il est revenu aux énergies renouvelables, d'abord au Texas, puis comme développeur de projets éoliens pour Krug SARL en France. Il a décidé d'avancer à petits pas en misant sur son savoir-faire, en affinant sa méthodologie de gestion des chantiers, avant d'envisager de fabriquer des machines, plus tard. Il a aussi en tête de développer des outils informatiques, comme une base de données apportant les estimations des vitesses du vent par zones de un kilomètre carré. Il espère même travailler avec Météo France et l'IGN sur ce projet...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :