Gillette relance la guerre des lames avec son rasoir Fusion

Les moustaches gauloises n'y résisteront pas. La perfection au masculin, chère à Gillette, est de retour. Son Fusion - premier rasoir rechargeable à cinq lames (plus une petite placée de l'autre côté pour les endroits difficiles d'accès comme sous le nez)- arrive aujourd'hui dans les rayons. Deux versions de cette innovation (une manuelle et Fusion Power à piles Duracell) seront proposées aux mâles français au prix de respectivement 10,50 et 14,50 euros. Soit environ 30 % plus cher que le modèle précédent, le Mach3 (trois lames) qui date de 1998.Au passage, le géant du rasage, désormais entre les mains de l'américain Procter & Gamble, pourra en profiter pour vendre son pack de recharge (13,50 euros pour le Fusion et 14,50 euros pour le Fusion Power). Sans oublier les produits de toilette Fusion (mousses et gels avant et après rasage). De quoi prendre une longueur d'avance sur le Quattro Power (quatre lames à piles) de Wilkinson.UN GROS BUDGET PUB" Fusion sera le plus grand lancement de produits de grande consommation en France en 2007 ", promet Damien de Ponthaud, chef de produit rasage chez Gillette. Avant d'indiquer, sans davantage de précision, que le " budget média sera supérieur de 25 % à celui de M3Power [la version à piles du trois lames Mach 3] lancé en 2005 ". Et on le croit volontiers,au vu des moyens mis en oeuvre : campagne télévisée, affichage (9.000 panneaux et bâche devant le Stade de France) et publicité presse. " L'objectif est de générer une croissance supérieure à 10 % du marché français des lames, rasoirs et jetables qui pèse un peu plus de 400 millions d'euros ", précise Damien de Ponthaud.Lancé début 2006 aux États-Unis, le dernier-né de Gillette a déjà généré en six mois 213 millions de dollars de chiffre d'affaires avec 6 millions de rasoirs et plus de 40 millions de lames vendues. En Angleterre et en Allemagne, le Fusion a permis au marché lames, rasoirs et jetables de progresser de 13 %. De quoi satisfaire le nouveau propriétaire de Gillette, qui a tout de même déboursé 57 milliards de dollars pour s'emparer du géant du rasage. À moins que les hommes ne se lassent de cette guerre des lames qui leur coûte 30 % de plus à chaque innovation.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.