Nouveaux soupçons sur Siemens

 |   |  74  mots
Le conglomérat allemand fait l'objet d'une enquête en lien avec le programme de l'ONU "pétrole contre nourriture" en Irak. Des employés de trois divisions du groupe sont soupçonnés d'avoir versé des pots-de-vin à des responsables irakiens pour s'assurer certains contrats dans le cadre du programme onusien. Siemens fait déjà l'objet d'une autre enquête menée par le parquet de Munich sur le versement de pots-de-vin à l'étranger.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :