L'armée commande son futur missile naval à MBDA

 |   |  54  mots
Le ministère de la Défense français a confirmé hier la commande du futur missile de croisière naval à MBDA (filiale à 37,5 % d'EADS et à 37,5 % du britannique BAE Systems). Il s'agit d'une première tranche de 50 missiles pour 560 millions d'euros, comptabilisés sur 2006, sur un marché total qui représentera 250 missiles pour 910 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :