Cristaline pourfend l'eau du robinet

 |   |  189  mots
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse. Le groupe Neptune s'est décidé à riposter aux campagnes publicitaires orchestrées depuis mai 2005 par le Syndicat des eaux d'Île-de-France et par la ville de Paris pour inciter les consommateurs à faire des économies en buvant l'eau du robinet. Depuis hier, les Franciliens découvrent une campagne d'affichage (1.400 panneaux) pour Cristaline, leader français des eaux en bouteille, qui les met ouvertement en garde contre les risques associés à la consommation d'eau du robinet. Selon Cristaline, " qui prétend que l'eau du robinet a toujours bon goût ne doit pas en boire beaucoup ", peut-on lire ainsi sur l'une des affiches. La marque n'hésite pas non plus à frapper avec des images chocs (voir ci-contre). Cette bataille d'image intervient alors que la consommation d'eau en bouteille a baissé en 2006 (" La Tribune " du 28 décembre). " Si des baisses de vente ont été constatées, elles ne sont pas forcément imputables à nos campagnes ", rétorque le directeur général du Sedif, Philippe Knusmann, qui reconnaît avoir déjà reçu par courrier des critiques des minéraliers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :