Apple veut rééditer avec l'iPhone le succès de l'iPod

 |   |  346  mots
Avec la future commercialisation de l'iPhone, Apple se lance dans un nouveau concept révolutionnaire. Le patroncharismatique d'Apple, Steve Jobs, aannoncé hier la prochaine commercialisation de cet appareil, qui rassemblera les fonctions de téléphone portable, de baladeur et de moniteur pour regarder des vidéos. Son écran est purement tactile. Apple s'appuiera sur le réseau de l'opérateur de téléphonie mobile Cingular pour ses services aux États-Unis. La présentation de l'iPhone était très attendue par les marchés et les analystes financiers. Elle a d'ailleurs été immédiatement saluée par un bond de 7,37 % de l'action Apple en fin de matinée du titre coté au Nasdaq.DEVANCE PAR CISCOApple cherche clairement à rééditer le succès rencontré par l'iPod, son baladeur musical et vidéo : plus de 70 millions de ventes depuis 2001, au point que l'iPod pèse 40 % du chiffre d'affaires d'Apple. La firme de Cupertino devra toutefois trouver un terrain d'entente avec le groupe électronique Cisco, qui a lancé un téléphone également baptisé iPhone en décembre 2006.Steve Jobs saisit donc l'opportunité d'aller sur un nouveau marché, celui de la téléphonie mobile. Mais sa stratégie est aussi défensive. Il cherche de toute évidence à se défendre face à la concurrence des téléphones mobiles dont un nombre croissant intègre les fonctionnalités des lecteurs mp3. À tel point que " leur nombre devrait bientôt excéder celui de baladeurs numériques en circulation ", indique Vincent Poulbère, consultant senior au sein du cabinet d'études Ovum. Preuve que la concurrence s'avive : l'an passé, le constructeur finlandais Nokia et son confrère nippo-suédois Sony-Ericsson ont lancé des téléphones mp3 optimisés pour la musique, et qui concurrencent directement les baladeurs numériques de bas de gamme (type lecteurs USB à faible capacité) mais aussi de milieu de gamme comme l'iPod (qui dispose de quelques gigaoctets de mémoire). Nokia avait en outre racheté l'été dernier la société Loudeye qui développe des platesformes de téléchargement de musique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :