Le Sénat dénonce des investissements trop faibles dans l'électricité

La France n'a pas vocation à devenir le poumon nucléaire de l'Europe ", tranchent des sénateurs en charge d'une mission d'information sur la sécurité d'approvisionnement électrique de la France. Dans un rapport rendu public hier, les sénateurs Michel Bilout (CRC, Seine-et-Marne), Marcel Deneux (UC-UDF, Somme) et Jean-Marc Pastor (PS, Tarn) estiment qu'après la panne géante du 4 novembre 2006 qui a plongé une bonne partie des Européens dans le noir, des mesures drastiques s'imposent. Dénonçant l'insuffisance des investissements en Europe, ils plaident pour la mise en place " de normes minimales de production " pour obliger les pays qui se contentent d'importer de l'électricité à investir dans de nouvelles capacités. De la même façon, le rapport insiste sur la nécessité " d'un bilan prévisionnel d'équilibre entre la production et la consommation au niveau européen ", afin d'éviter toute surchauffe sur le réseau.EXEMPLARITE DU RESEAU FRANCAISDe plus, ils s'opposent à une séparation de propriété des réseaux vis-à-vis des fournisseurs, telle qu'elle est prônée par Bruxelles. Une disposition qu'ils jugent inefficace pour assurer la " sûreté " du réseau. Au contraire, ils défendent le modèle français en soulignant l'exemplarité du réseau RTE (Réseau de transport d'électricité), filiale d' EDF . L'ouverture du marché de l'électricité à la concurrence, voulue par la Commission européenne, " ne semble pas le meilleur moyen de garantir la sécurité d'approvisionnement ", assurent les sénateurs. Ces derniers plaident plutôt en faveur d'une " forte maîtrise publique du système " et d'une " régulation du secteur au niveau communautaire ". Se rangeant à l'avis de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), qui avait demandé en février l'instauration de règles réellement contraignantes pour assurer une meilleure coordination des gestionnaires de réseaux européens, les sénateurs vont encore plus loin en proposant de " lourdes sanctions financières " pour les fournisseurs qui ne respecteraient pas les normes de sécurité.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.