Sony retrouve le goût du risque

 |   |  441  mots
Sony rêverait-il d'un come-back à la Apple ? Après avoir perdu ses titres de premier inventeur et de machine à créer du rêve, après avoir été déstabilisé par une crise sans précédent, le groupe japonais reprend du poil de la bête. Le numéro deux mondial de l'électronique semble à nouveau décidé à prendre des risques. Ses comptes le lui permettent : le groupe a renoué avec une exploitation bénéficiaire au deuxième trimestre de son exercice fiscal 2007-2008 (clos en mars prochain).Dimanche 6 janvier, à l'occasion de sa conférence d'ouverture du salon de Las Vegas, Sony a cherché à distancer ses concurrents. Premier fabricant d'électronique grand public à commercialiser depuis l'année dernière des écrans Oled (à diodes électroluminescentes) au Japon, il a annoncé leur disponibilité aux États-Unis. " Ces écrans illustrent notre vision du futur ", a déclaré le PDG du groupe, Howard Stringer, se réjouissant par ailleurs de la décision des studios de cinéma Warner de rejoindre le format de DVD haute définition Blu-ray, développé par son groupe. Reste que ces écrans, à la définition d'image et à la finesse (3 mm) exceptionnelles, sont de très petite taille (11 pouces, soit 28 cm de diagonale) et chers (2.500 dollars). Un simple coup marketing, selon ses concurrents, qui doit, il est vrai, lui coûter cher.2.000 ECRANS OLED PAR MOISLe groupe n'est pour le moment capable de produire que 2.000 écrans Oled par mois et n'en vise pas plus que 50.000 à 55.000 par an à moyen terme. L'annonce de la commercialisation de son 27 pouces Oled n'a d'ailleurs pas eu lieu.Conforté par le bon accueil de ses ordinateurs portables, Sony a annoncé ses premiers Vaio équipés de la nouvelle puce double coeur Penryn d'Intel. Il a également présenté la deuxième version de son appareil mobile multimédia, disponible seulement aux États-Unis. Autre innovation annoncée à Las Vegas, la possibilité de faire de la console portable de jeux vidéo, la PSP, un téléphone sans fil via Internet. Les détenteurs de la dernière version de la PSP pourront télécharger la mise à jour d'un logiciel qui permettra de téléphoner avec Skype. Un service destiné à relancer la console qui souffre de la concurrence de la DS de Nintendo.Surtout, le groupe s'est à l'évidence beaucoup amusé à lancer outre-Atlantique un drôle et insolite petit robot ovale (disponible depuis septembre dernier au Japon) qui tourne au rythme de la musique. En l'occurrence, un petit baladeur MP3 destiné avant tout à amuser le jeune public. Inutile... comme certaines innovations dont Sony a le secret. Le groupe estime pouvoir se le permettre à nouveau.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :