Le développement du PAM suspendu aux questions sociales

 |   |  393  mots
L'année 2008 pourrait être pour Marseille celle d'un redémarrage durable. Le port espère dépasser les 102 millions de tonnes dès 2009. Le terminal gazier de GDF, " GDF2 ", recevra théoriquement ses premiers méthaniers géants en juin. D'une capacité de 8,25 milliards de mètres cubes pour un investissement de 400 millions d'euros, il s'étend sur 80 hectares.GDF2 pourrait avoir un jumeau en 2015. Shell et le Port Autonome de Marseille (PAM) négocient l'installation à Fos d'un troisième terminal gazier d'une capacité de 8 milliards de mètres cubes. Shell compte y investir 600 millions d'euros. Si le débat public prévu pour 2008-2009 ne fait pas échouer le projet, " Faster " s'étendra sur 70 hectares et permettra la création de 80 emplois. Chacun de ces deux terminaux gaziers représente un trafic d'une dizaine de millions de tonnes.Le sidérurgiste Arcelor-Mittal Fos devrait retrouver dès 2008 une activité normale, avant de stopper en 2009 son second haut-fourneau. Ce lifting de 450 millions d'euros en trois ans permettra à l'usine d'augmenter sa production d'acier d'un million de tonnes. Autant de trafic supplémentaire pour le port. Mais, surtout, 2009 verra s'achever les travaux du projet le plus important pour le Port autonome de Marseille, le terminal à conteneurs Fos 2XL, qui sera suivi en 2010 de Fos 3XL et Fos 4XL. Fos 2XL permettra au PAM de doubler son trafic pour passer la barre des 2 millions de boîtes à l'horizon 2010. Fos 3XL disposera d'une capacité de 800.000 conteneurs, Fos 4XL d'un peu plus d'un million. Le calendrier prévoit une mise en exploitation en 2014.PROJETS REPRESENTANT 8.000 EMPLOIS NOUVEAUX D'ICI A 2012D'autres investissements industriels devraient apporter d'importants trafics dès 2009-2010, avec notamment les dossiers Deulep-Seatank (biocarburant), Biocar (biocarburant), Lafarge-Vicat (ciment), Ikea (logistique), Massilia (logistique), Khüne & Nagel (logistique), Cap Vrac (matériaux de construction). L'ensemble de ces projets pourrait représenter 8.000 emplois nouveaux d'ici à 2012.À condition bien sûr que la réforme portuaire attendue avant l'été ne se traduise pas par un nouveau conflit social. Il faut notamment que la CGT et GDF arrivent à s'entendre sur les conditions d'utilisation du personnel portuaire pour le déchargement des méthaniers. Cette épineuse question a déjà donné lieu à 18 jours de grève des agents du PAM en mars 2007. La CGT et GDF ont toujours une lecture différente du protocole de sortie de crise. Rien n'est doncrésolu.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :