Bruxelles enquête sur les sociétés de classification

La Commission européenne a perquisitionné les bureaux de plusieurs sociétés de classification maritime, les soupçonnant d'infractions au droit de la concurrence. Ces sociétés certifient la conformité des navires en activité aux normes techniques pour leur conception et leur maintenance. La Commission n'a pas précisé les pays concernés. Un peu auparavant dans la journée, le classificateur norvégien DNV avait apporté des précisions, annonçant que cinq sociétés, soupçonnées d'entente par le biais d'un organisme sectoriel, avaient été perquisitionnées. Outre DNV, il s'agit de Lloyd's Register, Germanischer Lloyd, Bureau Veritas et de l'italien Rina. Tous sont membres de l'Association internationale des sociétés de classification. Rina vient d'être condamné à une amende de 175.000 euros dans l'affaire du naufrage de l'Erika pour avoir délivré un certificat au navire " sans procéder aux contrôles nécessaires ".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.