" Soldes " sur les véhicules à malus

Kia cultive les paradoxes. Le coréen baptise " éconature " la remise qu'il offre sur son grand monospace Carnival, frappé d'un malus de 1.600 euros ! Le rabais se monte à 2.000 euros. Pour tenter d'enrayer la chute vertigineuse des ventes de véhicules rejetant plus de 160 grammes de CO2 par kilomètre, et frappés en conséquence d'un malus, les constructeurs multiplient les offres promotionnelles. Hyundai offre pour sa part 3.000 euros sur un petit 4x4 Tucson (malus de 750 et 1.600 euros selon les versions). Land Rover, spécialiste britannique du tout-terrain, préfère pour sa part proposer des équipements gratuits, comme la boîte automatique à 1 euro (contre 2.160 en option) sur son Freelander.Chez Volvo, certains concessionnaires prennent sur eux de rembourser le montant du malus. Mais " si le malus plombe les ventes, il faudra partager les coûts avec les concessionnaires ", souligne la marque suédoise. Du côté des constructeurs français, on cultive une certaine ambiguïté. Renault vient ainsi de lancer le principe d'une garantie de trois ans ou 150.000 kilomètres sur ses hauts de gamme Vel Satis et Espace. En principe, pour " rassurer nos clients ". Mais c'est aussi une promotion pour des véhicules " polluants " qui se vendent essentiellement dans l'Hexagone où ils sont frappés d'un malus.JUSQU'A 5.000 EUROS DE RABAISChez Peugeot, le grand monospace 807 bénéficie de 5.000 euros de baisse dans le cadre d'une campagne générale de promotions jusqu'au 23 février. " Nous étudions d'autres mécanismes pour que cela soit davantage pérenne ", précise la firme au lion. Nissan " envisage aussi des mesures pour soutenir les ventes " de véhicules pénalisés. Toyota étudie également des aides pour son modèle tous chemins Rav4.Les malus vont de 200 à 2.600 euros. Ils sont donc handicapants, notamment sur des monospaces ou 4x4 à vocation familiale. 0r la vente de ces véhicules à fortes marges est vitale pour les finances des constructeurs.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.