Volvo condamné pour un accident mortel

Le constructeur suédois Volvo, poursuivi pour homicides et blessures involontaires, a été condamné à 200.000 euros d'amende hier par la justice française. Et ce, pour la défaillance des freins d'un véhicule en cause dans un accident. Le 17 juin 1999 à Wasselonne (Bas-Rhin), une Volvo 850 avait mortellement fauché deux enfants.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.