Droits du foot : seconde mi-temps cette semaine

La partie de poker menteur sur les droits du foot s'engage pour un second tour. Après une première manche infructueuse la semaine dernière, l'appel d'offres sur les droits du championnat de football de Ligue 1 sera relancé cette semaine. La Ligue de football professionnel (LFP) doit informer aujourd'hui les neuf candidats, Canal Plus, Orange, M6, TF1, SFR, France Télévision, Dailymotion, Direct8 (Bolloré) et Eurosport, des modalités sur la base desquelles ils sont invités à reformuler leurs propositions financières. Ils devront remettre leurs nouvelles offres mardi ou mercredi, pour une attribution - ou pas - le soir même. Les regards seront rivés sur Canal Plus, actuel détenteur exclusif du championnat, et Orange. Même raté, le premier tour a fait sortir du bois un adversaire de taille face à Canal Plus. Après avoir clamé qu'il n'irait pas sur des lots majeurs, - les matchs en direct -, Orange a, selon nos informations, finalement mis plus d'argent que Canal Plus à la fois sur deux des trois lots fans, qui prévoient la diffusion de matchs de 7 clubs choisis par le candidat en paiement à la demande, le samedi à 19 heures et le dimanche à 15 heures, mais aussi sur l'un des trois prestigieux lots " premium " (le grand match du samedi), Canal Plus étant mieux-disant sur les deux autres.Preuve de ce volontarisme nouveau en matière de football, Orange a confirmé envisager de lancer une offre de télévision par satellite pour compléter la couverture de son service de télévision par ADSL, le million d'abonnés ne suffisant pas à rentabiliser de coûteux matchs de foot. " Ce qui était un face-à-face Ligue-Canal Plus se transforme en trio. Malgré les ambitieuses déclarations d'Orange, ce n'était pas forcément gagné. La pression change de camp ", explique un membre du conseil d'administration de la Ligue.PAS DE PRIX DE RESERVE Mais la seconde mi-temps sera difficile. Le montant total des premières offres est éloigné du niveau actuel du prix du championnat, 650 millions d'euros pour la saison 2007-2008, dont 600 payés par Canal Plus. Le montant global des enveloppes remises jeudi aurait atteint 400 à 450 millions. Les prétendants seront-ils prêts à surenchérir ? D'après L'Équipe , ce second round n'inclura pas de prix de réserve, prix plancher fixé par la Ligue et qui, faute d'avoir été atteint, a fait échouer le premier appel d'offres. Canal Plus fait savoir depuis le départ que l'appel d'offres, qui rend difficile la détention de l'exclusivité du championnat, ne lui convient pas.Quant à Orange, l'opérateur n'a pas assis son avenir sur les droits du foot. Si, une nouvelle fois, les offres sont insuffisantes, la Ligue entamera des négociations de gré à gré avec les candidats, entrant alors dans une phase des plus incertaines.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.