Arcelor-Mittal reçoit une aide pour le CO2 en Belgique

Arcelor-Mittal a obtenu une aide publique de la Belgique afin de redémarrer " dès fin février " un haut-fourneau du groupe à Liège. Le numéro un mondial de l'acier a réussi à faire financer par l'État fédéral et la région wallonne deux tiers des permis d'émission de CO2 nécessaires au fonctionnement d'un haut-fourneau, arrêté par Arcelor en avril 2005. D'ici à 2012, cette installation a besoin de quotas pour émettre 4 millions de tonnes de CO2 par an, ce qui représente au total environ 300 millions d'euros. Arcelor-Mittal refusait depuis un an de financer ces quotas. L'usine de Gandrange (Moselle) qui doit accueillir ce lundi matin la visite de Nicolas Sarkozy va-t-elle bénéficier également de tels subsides publics ? C'est en tout cas la promesse faite la semaine dernière par le président de la République aux syndicalistes qui tentent d'éviter la fermeture partielle du site, annoncée par Arcelor-Mittal.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.