Airbus ouvre la voie à la substitution du kérosène

1 mn

La longue route vers la substitution du kérosène est ouverte. Vendredi, en faisant voler un A380 dont l'un des quatre moteurs Rolls-Royce était alimenté par un mélange de kérosène et d'un carburant liquide dérivé du gaz naturel (GTL ou gas to liquid), Airbus a ouvert la voie aux carburants alternatifs. L'utilisation de carburant de synthèse n'est pas en soi nouvelle. À court de pétrole, l'Allemagne nazie puis l'Afrique du Sud dans les années 50 les utilisaient à partir du charbon. La flambée du prix du baril mais aussi la nécessité de pallier à long terme la pénurie de pétrole les remettent au goût du jour. Même si le coût du GTL reste encore incertain, a reconnu Paul Bogers, l'un des cadres de Shell, qui a fourni le carburant alternatif vendredi.UN BIOCARBURANT TESTE EN VOL EN 2009 Le plus important est ailleurs. " Les essais sur le GTL ouvriront la voie à l'avenir aux biocarburants de seconde génération qui ne sont actuellement disponibles en quantitéssuffisantes pour un usage commercial " , explique Airbus . S'il n'émet pas d'émissions de dioxyde de souffre (le kérosène en émet un peu), le GTL ne résout pas de manière significative la question des émissions de dioxyde de carbone (CO 2 ). Celui-ci constitue l'un des principaux défis du transport aérien. Aussi, Airbus travaille sur un biocarburant. L'avionneur table même sur un premier test en vol en 2009. Son concurrent Boeing entend faire voler prochainement un B747 utilisant un mélange de kérosène et de biocarburant issu d'algues marines. Un tel procédé réduirait les émissions de CO 2 de moitié. Sans toucher les cultures alimentaires. Selon Sébastien Remy, directeur des programmes de recherche pour les carburants alternatifs chez Airbus, " en 2030, il est possible que 30 % du carburant utilisé soit du biocarburant "

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.