La France prête à tester des trains à plus de 350 km/h

 |   |  154  mots
Le PDG d'Alstom, qui présentait hier à La Rochelle son nouveau train à grande vitesse AGV, a affiché un autre motif de satisfaction : " Nous venons de signer un protocole d'accord associant Alstom, la SNCF et Réseau Ferré de France (RFF), [qui] va nous permettre de valider ensemble l'exploitation de trains opérant au-delà de 350 km/h en vitesse commerciale " , a annoncé Patrick Kron. L'état des lignes ne permet pas actuellement de dépasser 300 km/h, alors que l'AGV a été conçu pour rouler à 360 km/h. Le projet était à l'étude depuis longtemps, mais se heurtait aux réticences de RFF, qui mettait en avant son coût (voir " La Tribune" du 29 janvier) . D'où la satisfaction d'Alstom, ainsi que celle de la SNCF, soucieuse de faire rouler ses trains plus vite. " Nous devenons le partenaire technique du développement de l'AGV " , a souligné Guillaume Pépy, le numéro deux de la compagnie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :