Grève chez Prisma Presse pour les salaires

 |   |  56  mots
Le second groupe de presse magazine en France, qui édite 21 titres (dont Voici, Femme actuelle et Capital), était affecté hier par une grève décidée lors des négociations salariales. Ce mouvement, exceptionnel chez Prisma Presse, intervient après des grèves également " historiques " au Point ou au groupe Express-Expansion pour des motifs analogues.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :