Sony veut faire de 2008 l'année de la reconquête

 |   |  200  mots
" Sony se retrouve une âme de conquérant. " 2007 a confirmé la croissance, tirée par l'électronique grand public, et le retour à la profitabilité. Le retour aux beaux jours se confirme ", selon Philippe Citroën, le directeur général de Sony France. Sa console de jeu PlayStation est " redevenue profitable " et le groupe a déjà cumulé 207 milliards de yens (1,3 milliard d'euros) de réduction de coûts à fin décembre 2007 contre 200 milliards prévus à fin mars 2008 par le plan lancé par son PDG, Howard Stringer, en 2005. L'Europe s'impose comme la région la plus dynamique. En France, Sony a gagné des parts de marché, même dans les camescopes (passant de 45 % à 50 %), un segment pourtant en recul. Malgré des perspectives 2008 plus moroses pour le secteur, le groupe veut s'imposer dans la haute définition, son credo, sur toute la chaîne de l'image avec une batterie de nouveaux produits, TV (en comptant sur l'effet Euro 2008), camescopes et appareils photo numériques. Quant aux baladeurs MP3, son grand raté depuis la prise de pouvoir de l'iPod d'Apple, le groupe japonais promet une sérieuse alternative cette année. En France, Sony a multiplié par deux ses parts de marché à 10 % en 2007.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :