La nouvelle stratégie pub de France Télévisions tuée dans l'oeuf

 |   |  317  mots
On peut imaginer que la combativité des salariés de France Télévisions Publicité, vouée à disparaître, soit atteinte. Pour autant, jusqu'à la fin de l'année au moins, il faut faire rentrer les recettes budgétées à 809 millions d'euros pour le groupe en 2008. Problème, elles accuseraient déjà un retard d'environ 20 % en janvier. Et la tendance se poursuivrait. Sur l'année, cela représenterait 160 millions d'euros à trouver, indépendamment du casse-tête posé par Nicolas Sarkozy (lire ci-dessus).La discussion entre France Télévisions et l'État sur les causes de ce manque à gagner risque de tourner au vinaigre. Car si l'État est prêt à accorder une rallonge en 2008 pour compenser les effets déstabilisateurs de l'annonce de la suppression de la pub, il compte bien laisser France Télévisions assumer le risque de ses choix commerciaux. Or, il semble que le groupe public essuie les plâtres d'une politique commerciale risquée qui a bouleversé les règles de tarification de ses écrans, déconnectées de l'audience avec le plan Horizon." SYSTEME COMPLEXE "" Le marché est mauvais et TF1 et M6 ont aussi souffert en janvier ", reconnaît Sébastien Danet, de ZénithOptimédia (Publicis). " Mais Horizon est un système complexe et certains annonceurs avaient choisi de ne pas acheter chez France Télévisions début janvier, le temps de s'y adapter. " Avec la perspective de la disparition de la publicité, " certains pourraient renoncer à s'investir dans Horizon pour dix mois ", analyse ce professionnel." Horizon est un système potentiellement brillant, insiste Sébastien Danet, mais pour le long terme. D'ailleurs TF1 et M6 finiront par s'inspirer de ce type de tarification en net et en proposent déjà ". Aussi, certains se demandent si France Télévisions n'aurait pas intérêt à abandonner Horizon pour les quelques mois de publicités qu'il lui reste à gagner.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :