Le groupe Gisi se sépare d'un quart de ses effectifs

 |  | 157 mots
Le couperet présenté en janvier dernier est tombé. Les salariés du groupe de presse Gisi (l'Usine nouvelle, LSA, l'Argus de l'assurance, Emballages magazine, Néorestauration, Stratégie logistique, Industrie et technologies, l'Echo touristique, Transport et technologies, Biotech info...) ont appris hier, lors d'un comité d'entreprise extraordinaire, le détail du plan de réorganisation. La direction entend se séparer de 75 personnes sur un effectif total de 355, "auxquels s'ajoutent les nombreux départs négociés depuis l'été 2004", a-t-on appris de sources syndicales. Gisi, filiale d'Aprovia (ex-pôle de presse professionnelle de Vivendi Universal), a été racheté en juillet 2002 par trois fonds d'investissement : Apax Partners, Cinven et Carlyle. Philippe Santini, PDG de Gisi, avait confirmé en janvier dernier sa volonté de procéder à une réorganisation en quatre pôles et à une réduction des effectifs. Selon les syndicats, son "unique ambition est de parvenir à un Ebitda à deux chiffres avant de revendre le groupe".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :