La justice suspend la réintégration d'ex-salariés d'Alcatel

 |  | 68 mots
La justice a suspendu lundi l'exécution provisoire d'une décision du conseil des prud'hommes de Paris, qui avait ordonné la réintégration au sein de NextiraOne de 329 ex-salariés d'Alcatel Réseaux d'entreprise (ARE). Le conseil des prud'hommes de Paris avait ordonné, le 23 février, la réintégration sous huit jours de ces anciens salariés. La cour d'appel de Paris examinera l'affaire le 6 juin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :