Nouveaux ennuis en perspective à Bruxelles pour Microsoft

 |  | 49 mots
Condamné en 2004 par Bruxelles pour abus de position dominante, Microsoft aurait jusqu'au 1er juin pour se conformer à la décision de la Commission et fournir des informations facilitant l'interopérabilité entre Windows et les logiciels libres. A défaut, le géant américain pourrait écoper d'une nouvelle amende.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :