Kodak va supprimer 340 emplois à Chalon-sur-Saône

 |  | 175 mots
Après les 270 postes déjà supprimés en 2004, la direction de Kodak a annoncé hier qu'elle allait supprimer 340 postes supplémentaires sur son site de Chalon-sur-Saône, qui emploie 1700 personnes. "Face aux nouvelles réalités de l'industrie de l'image et pour rester concurrentiel, Kodak diminue sa capacité de production mondiale", a expliqué dans un communiqué, Daniel Meek, directeur mondial fabrication et logistique de Kodak. Dans un premier temps, le site de Chalon sera donc recentré sur la production de films pour l'imagerie médicale et sur la chimie. La production de films cinématographiques sera transférée au siège du groupe, à Rochester. Avant la fermeture définitive de l'usine bourguignonne dans un délai de trois à huit ans. La direction de Kodak Industrie a proposé de financer un plan de sauvegarde de l'emploi incluant un dispositif de préretraites et de départs volontaires ainsi qu'un programme d'aide à la recherche d'emploi. Et le groupe propose de créer un parc industriel susceptible d'accueillir des entreprises qui pourraient recruter parmi les ex-Kodak.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :