AMD investit 1,9 milliard outre-Rhin

 |  | 314 mots
Alors qu'il gagne peu à peu du terrain sur son éternel rival Intel, Advanced Micro Devices (AMD) a enfoncé le clou hier, en dévoilant son intention d'investir 2,5 milliards de dollars, soit un peu plus de 1,9 milliard d'euros, dans la modernisation et le développement de ses usines allemandes. Étalé sur trois ans, ce plan d'investissement prévoit notamment la rénovation complète de la plus vieille unité de production du groupe, basée à Dresde, ville de l'ex-RDA. Les nouveaux équipements vont permettre la fabrication de composants sur des galettes de silicium plus grandes, et donc de doubler ses volumes de production tout en réduisant les coûts. " Alors que la demande mondiale continue à progresser pour nos produits, nous adaptons nos capacités de production intelligemment pour satisfaire les besoins de nos clients ", a indiqué dans un communiqué Hector Ruiz, le patron de la firme californienne. Une décision qui fait écho à la récente annonce de Dell, le premier fabricant mondial d'ordinateurs, d'équiper ses serveurs haut de gamme en microprocesseurs AMD, et de mettre un terme à sa relation exclusive avec Intel. Fort de cette victoire, le challenger et numéro deux mondial des microprocesseurs entend par ailleurs augmenter les capacités de sa deuxième usine de Dresde, entrée en service à l'automne 2005, et construire un bâtiment à l'atmosphère purifiée destiné à tester les composants. 45.000 galettes prévues. Au global, ces nouveaux projets portent à plus de 8 milliards de dollars les investissements du groupe dans la région de Saxe où il est présent depuis 1996. L'objectif affiché par la direction est d'équiper entre 25 % et 30 % du marché global des PC d'ici deux ans, contre environ 20 % aujour-d'hui. Le groupe estime que son effort financier lui permettra de produire dans ses usines près de 45.000 galettes de 300 millimètres par mois d'ici la fin 2008, lorsque celles-ci tourneront à plein régime. Q. V.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :