BenQ supprime 500 emplois dans la téléphonie mobile en Allemagne

 |  | 60 mots
BenQ, le groupe taiwanais qui a racheté l'an dernier l'activité téléphones portables de Siemens, va supprimer 500 emplois sur un total de 3.100 en Allemagne en dépit de ses promesses. Environ la moitié des effectifs affectés sont des salariés de la centrale allemande de BenQ Mobile à Munich, les autres sont employés à la production par des sous-traitants.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :