Bercy planche sur la fusion TPS-CanalSat

 |  | 241 mots
Le Conseil de la concurrence a comme convenu remis jeudi au ministère de l'Économie sa décision sur " l'acquisition du contrôle exclusif de TPS et CanalSatellite par Vivendi ". La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) dispose désormais d'un délai de quatre semaines pour étudier le dossier. L'avis du Conseil de la concurrence sera donc publié avec la décision du ministre, au plus tard le jeudi 10 août.Éviter les partis pris. Durant cette période, la direction peut à nouveau consulter les parties prenantes (Canal Plus Vivendi) ainsi que les parties tierces comme les opérateurs télécoms qui diffusent de la télévision par ADSL et qui se sont déclarés réservés sur le rapprochement des deux bouquets pourraient être entendus par la DGCCRF. Tout comme les éditeurs de chaînes, les professionnels du cinéma ou France Télévisions. Quant à TF1 et M6, les actionnaires de TPS, leur avis n'a jamais été consulté du fait de leur statut de vendeur. Le dossier pourrait être suivi par François Loos, ministre délégué à l'Industrie, et non pas directement par Thierry Breton. L'actuel ministre de l'Économie fut en effet président de France Télécom et Bercy souhaiterait éviter que Thierry Breton soit soupçonné de parti pris pour le premier opérateur français.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :