Le français Ipsen a fait mieux que le marché

 |   |  100  mots
Le laboratoire français Ipsen, qui mène depuis deux ans une politique active d'alliances, a dégagé un bénéfice opérationnel de 164 millions d'euros l'an dernier (166 millions en 2003) pour un chiffre d'affaires (à périmètre constant) en hausse de 8,6 %, à 770,2 millions. Soit une progression supérieure à celle du secteur. Des charges de restructuration de 14,3 millions, une baisse des revenus sur ses alliances ainsi que l'augmentation des dépenses de recherche et développement (+ 8,2 %, à 147,4 millions) ont cependant pesé sur la rentabilité. Le laboratoire n'a d'ailleurs pas publié de résultat net pour 2004 mais vise toujours une introduction en Bourse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :