Bons résultats annuels pour le brasseur SAB Miller

 |   |  297  mots
Numéro trois mondial du secteur des brasseurs derrière InBev et Anheuser-Busch, le britannique d'origine sud-africaine SAB Miller, qui commercialise les bières MiIller Lite, Castle et Peroni, a publié hier des résultats annuels supérieurs aux attentes. Il a parallèlement annoncé un redressement très attendu de sa division américaine Miller.SAB Miller a enregistré une hausse de 58 % de son bénéfice avant impôts sur l'exercice 2004-2005 (achevé fin mars), à 2,194 milliards de dollars. Avant éléments exceptionnels et amortissement des survaleurs, le bénéfice imposable affiche une hausse de 31 % à 2,24 milliards de dollars.Le chiffre d'affaires s'est, lui, élevé à 14,54 milliards de dollars, en hausse de 15 %. "Nos opérations en Afrique du Sud ont été particulièrement solides, bénéficiant de bonnes conditions économiques, d'améliorations supplémentaires de nos résultats opérationnels et de la fermeté de la devise locale", a souligné le président du groupe Meyer Kahn. Miller a enregistré une hausse de ses ventes en volume pour la première fois depuis six ans et les activités en Europe et en Asie ont conservé leur excellent rythme de progression. SAB Miller n'a toutefois fait aucune allusion à ses intentions au sujet du numéro deux colombien de la bière, Grupo Empresarial Bavaria, pour lequel le marché lui prête de l'interêt ainsi qu'à ses concurrents Heineken et InBev. Surtout, il a prévenu que la croissance de son activité risquait d'être réduite cette année après deux ans de forte progression en raison du renforcement de la concurrence aux Etats-Unis. Le directeur général de SAB Miller, Graham Mackay, a souligné qu'outre-Atlantique c'était Anheuser Busch qui faisait la loi en matière de prix.(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :