Total fait tourner sa raffinerie de Normandie à plein régime

La raffinerie de Normandie alimente la France (18 % des besoins de l'Hexagone) en produits pétroliers et représente 30 % des volumes du port du Havre. Elle emploie 1.100 salariés auxquels s'ajoutent les 350 collaborateurs du Centre de recherche et technique (Cert), qui jouxte la raffinerie. En outre, environ 800 personnes travaillent toute l'année dans les entreprises qui interviennent dans la raffinerie.Adossée à la plate-forme pétrochimique, Total Petrochemicals (1.000 salariés), la raffinerie de Normandie traite 16 millions de tonnes de pétrole brut par an - surtout en provenance du golfe Arabo-Persique. Elle est toujours présentée comme " complète " car équipée de tous les procédés nécessaires pour " raffiner " au maximum le brut. Total y a mis en service en 2004, la plus grande centrale française de cogénération (de vapeur et d'électricité), un investissement de 230 millions d'euros.NORMES ENVIRONNEMENTALESCet équipement est destiné à diminuer le taux d'émission de dioxyde de soufre (SO 2 ), à moderniser son système de fourniture énergétique (le combustible utilisé est le gaz naturel) et à produire de la vapeur en très grosses quantités dont elle est très grande consommatrice. En 2006, c'est un hydrocraqueur de distillats (500 millions d'euros) qui a été construit pour augmenter la capacité de production de gazole (+ 30 %) et anticiper le renforcement des normes environnementales européennes sur la teneur en soufre des carburants.1 milliard d'euros investi depuis 2001Mise en service en 1933, la raffinerie de Gonfreville-l'Orcher, sur la zone industrialo-portuaire du Havre, produit tous les carburants connus du grand public, mais aussi du naphta,des bitumes, des huiles de base pour lubrifiants et divers produits intermédiaires. Sur ce site,Total a investi 1 milliard depuis 2001, dont la moitié pour l'environnement et la maîtrisedes risques.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.