Vives protestations contre les ouvertures le dimanche

 |   |  174  mots
Les réactions n'ont pas manqué, après la prise de position en faveur des ouvertures dominicales de Patrick Devedjian, ministre délégué à l'Industrie, dans une interview à La Tribune. Christian Jacob, le ministre du Commerce, estime qu'une déréglementation serait très dangereuse pour le commerce de centre-ville compte tenu des frais de personnel supplémentaires que cela supposerait. Les syndicats ont également vivement protesté. La CFTC s'est déclarée "totalement opposée" à cette option, la CGT parle de scandale et de provocation tandis que la CFDT craint qu'une telle décision se traduise malgré tout par une "perte d'emplois" dans le petit commerce.De son côté, Charles Melcer, président de la Fédération nationale de l'habillement, qui représente 50.000 boutiques indépendantes, considère que cette proposition n'augmenterait "pas d'un euro" les ventes et n'empêcherait pas l'arrivée massive des produits chinois. Une opinion que ne partage pas la Fédération du prêt-à-porter féminin, seule à trouver l'idée "très intéressante".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :