Bruxelles se bat contre les accords bilatéraux...

 |   |  150  mots
La Commission européenne poursuit sa croisade contre les accords bilatéraux d'échange de droits de trafic aérien passés entre certains Etats membres de l'UE et les Etats-Unis. A l'été 2004, Bruxelles avait ouvert des procédures contre 13 pays - Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Suède et Royaume Uni -, signataires de ce type d'accord. Hier, Bruxelles a entamé une action contre l'Irlande, l'Espagne, la République tchèque, la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie et Malte. Mandat de négociation. Pour remplacer ces accords bilatéraux par un autre, unique, valable pour l'ensemble des 25, l'exécutif européen a reçu des pays membres un mandat de négociation directe avec Washington. Le commissaire européen aux Transports, Jacques Barrot, se rend d'ailleurs lundi et mardi prochains aux Etats-Unis pour relancer ces discussions, bloquées depuis juin dernier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :