La SBM va doubler sa capacité hôtelière

 |   |  449  mots
Depuis les événements de septembre 2001, la clientèle américaine manque à la SBM, la Société des Bains de Mer, contrôlée à hauteur de 69,6 % par l'Etat monégasque, qui exploite des hôtels de luxe sans oublier l'exclusivité de l'activité casino de la principauté.La clientèle américaine a baissé de moitié sur le Rocher depuis ces tragiques événements. Elle représentait 25 % de la fréquentation des quatre hôtels du groupe avant l'attentat de New York, et elle se limite désormais à 11 %, explique Bernard Lambert, directeur général de la SBM. "Le retour de cette clientèle n'interviendra pas en 2005 et nous l'anticipons désormais pour les années 2006, 2007 et 2008", indique le dirigeant.Taux d'occupation de 65 %. A l'inverse, les Anglais sont plus présents, passant de 12 % à 19 % de la clientèle, mais ils ne compensent pas le manque engendré par la perte de la clientèle américaine, constate Bernard Lambert. La clientèle des Chinois, très attendue en France, n'est pas encore mesurable en principauté, mais elle devrait être attirée par l'activité des jeux, espère la SBM.Au total, le taux d'occupation des hôtels est tombé depuis un an et demi à 65 %, contre 70 % auparavant. En revanche, la fréquentation des casinos est assurée à 75 % par la clientèle italienne en raison de la proximité géographique.Malgré tout, la SBM a décidé de lancer la construction d'un cinquième hôtel, ce qui n'avait pas été le cas depuis quatre-vingts ans. Le Monte-Carlo Bay Hôtel & Resort ouvrira ses portes le 1er octobre prochain. Ce projet permettra de doubler la capacité hôtelière du groupe et il sera doté notamment d'une piscine à fond de sable, unique au monde, qui donnera un effet lagon.L'investissement est à la hauteur du projet : 200 millions d'euros amortis sur quinze ans. La SBM a déjà versé 80 millions et dispose de ligne de crédit pour le solde. D'autres investissements ont été réalisés aux cours de ces trois dernières années. L'Opéra de Monaco, propriété de la SBM, a été rénové et, surtout, deux étages ont été ajoutés à l'hôtel Hermitage moyennant un investissement de 30 millions d'euros.Dans l'avenir, la SBM veut se tourner plus vers l'international. Une alliance marketing a été signée avec Netjets, qui exploite des avions privés. Et une participation de près de 4 % a été prise dans la société Wynn International pour un montant de 45 millions de dollars. Cette dernière, cotée à la Bourse de New York, va ouvrir dans quinze jours un nouveau casino à Las Vegas et, dans un an, un autre à Macao.Héléna Dupuy

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :